Biographie

Charlotte Despaux chante depuis son plus jeune âge. Très vite, on lui accorde une confiance toute particulière en lui donnant en 2006 la création de "Cinq Fables de La Fontaine" de Régis Campo. En 2012, elle fait sa rentrée au CNSMDP dans la classe de Malcolm Walker et est choisie pour chanter dans La Vierge de Massenet à Notre- Dame de Paris sous la baguette de P. Fournillier. Durant la saison 2015-2016, elle est résidente à La Chapelle Reine Elisabeth en Belgique et étudie auprès de José Van Dam.

En 2014, elle participe à la première masterclass que Ludovic Tézier donne à l’Opéra de Nancy. Raymond Duffaut l’invite en 2016 à participer au « Récital de Jeunes Tremplin » au Théâtre d’Avignon. 

En 2018, Charlotte Despaux est boursière du Cercle Wagner.

Elle est lauréate de plusieurs concours dont celui de Marmande, de Béziers et des Musiques au cœur du Médoc, où elle obtient le 1er prix. 

Suite au concours de Marmande et à seulement 19 ans, Michèle Herbé lui propose d’être "Sophie" dans Werther au Festival Marmandais et au Théâtre de Mérignac. Elle revient régulièrement chanter dans ces lieux: "Juliette" de Gounod et "Les Quatre héroïnes" des Contes d’Hoffmann et récemment "Marguerite" de Gounod. Elle chante "Micaëla" au Théâtre d’Antibes, "Lisa" (Das Land des Lächelns) et La Veuve joyeuse à L'Odéon de Marseille, La Traviata au Théâtre des Variétés de Paris, "Poussette" dans Manon à Monte Carlo. Dernièrement, c’est en "Comtesse Almaviva" que nous l’avons entendue à Clermont-Ferrand, au Festival de Saint-Céré et à l'Opéra de Massy, mais aussi en "Giulietta" des Contes d'Hoffmann à l'Opéra de Fribourg et en "Frasquita" dans Carmen à Xi'an en Chine et au Théâtre du Capitole de Toulouse, ainsi qu'en "Marie de Gonzagues" dans Cinq-Mars à l'Opéra de Leipzig.

Prochainement,  elle retournera à l'Odéon de Marseille pour chanter l'opérette viennoise de Franz Lehar, ainsi qu'à l'Opéra de Monte Carlo. Elle fera ses débuts à l'Opéra de Paris dans la reprise du Carmen de Bieito.

© 2020 by Charlotte Despaux